EA4D52BE-F910-4EAC-B4A3-3D7D2D49B1DB_edi
HYPNOSE ARRÊT TABAC

SÉANCE CHOC 100€

ou

FORFAIT 4 SÉANCES 200€

L’HYPNOSE obtient le meilleur taux de réussite d’arrêt du tabac, passant devant les anti-dépresseurs (Champix, Zyban), l’effet placebo et les substituts nicotiniques. Elle est la voix royale du changement!

 

Mon rôle est de vous accompagner dans votre démarche d’arrêt du tabac. Ainsi, je vous donne des outils pour vous permettre d’atteindre votre objectif.

 

La plupart des gens attendent de l’hypnose une sorte d’intervention magique rapide et pensent que le succès dépend de la puissance de l’hypnose. Ce n’est naturellement pas le cas. La qualité de la motivation et de la collaboration du fumeur est d’une importance significative pour assurer une abstinence durable. La personne doit non seulement vouloir arrêter de fumer mais elle doit être prête à accepter les changements de comportements et attitudes qui résultent de l’abandon de la cigarette. L’hypnose permet d’obtenir des résultats d’environ 80% de réussite. Les 20% d’échecs concernent les personnes pour qui l’arrêt du tabac n’est pas envisagé sérieusement (pression de l’entourage, du médecin, espoir d’un tour de « magie » hypnotique, etc…). Une réelle implication du fumeur est nécessaire pour retrouver sa liberté.

LES BÉNÉFICES IMMÉDIATS

Arrêter de fumer est un acte positif, efficace et gagnant sur toute la ligne. Certains effets sont quasi immédiats, comme la disparition de la nicotine et du monoxyde de carbone. Très rapidement, vous ne courrez plus de risques de spasme et de thrombose.

 

  • 20 minutes après la dernière cigarette : la pression sanguine et les pulsations du cœur, qui étaient modifiées à chaque cigarette fumée, ne sont plus perturbées. 

  • 8 heures après la dernière cigarette : la quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié et l’oxygénation des cellules redevient normale.

  • 24 heures après la dernière cigarette : le corps ne contient plus de nicotine.

  • 48 heures après la dernière cigarette : le goût et l’odorat s’améliorent.

  • 72 heures après la dernière cigarette : respirer devient plus facile.

  • 2 semaines après la dernière cigarette : le risque d’infarctus a commencé à diminuer car la coagulation s’est normalisée.

  • 3 mois après la dernière cigarette : la toux et la fatigue diminuent. On récupère du souffle. On marche plus facilement.  

  • 1 an après la dernière cigarette : le risque d’accident vasculaire cérébral redevient équivalent à celui d’une personne n’ayant jamais fumé. Le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié.

  • 10 ans après la dernière cigarette : les risques de cancer de la bouche, du poumon, de la vessie ont bien diminué. Peu à peu, votre espérance de vie se rapproche de celle des personnes n’ayant jamais fumé.